Bonjour à tous,

Je suis confronté depuis plusieurs années à des problèmes de ponctionnement de frais (commissions d'intervention) avec ma banque, le Crédit Agricole, et j'ai décidé d'en parler.
Je souhaite le montrer, le publier, afin que certaines pratiques abusives puissent cesser un jour, et que les lois soient modifiées afin de protéger les clients/consommateurs.

Bien entendu, se lancer dans une telle démarche est un acte de courage, parce que le lobby bancaire est l'un des plus intouchables.
Mais je pense qu'en communiquant, et en s'associant à d'autres personnes,
ces pratiques scandaleuses pourront un jour cesser.

De quoi s'agit-il ?
Il s'agit du prélèvement automatique de frais bancaires qui apparaissent lors du dépassement d'autorisation de découvert sur un compte.
On appelle cela des commissions d'intervention.

Au Crédit Agricole, la définition qui en est donnée est la suivante :
Somme percue à raison du dénouement d'une opération de paiement ayant entrainé une irrégularité de fonctionnement du compte et necessitant un traitement spécifique de la banque (maxi 4 opérations tarifées par jour et 24 par mois).

Ces commissions sont en général d'un montant forfaitaire assez élevé, entre 6 et 10 Euros selon les banques.
Au Crédit Agricole à la date d'aujourd'hui (Mai 2011), chaque commission d'intervention est de 8,20€.

Prenons un exemple :
Admettons que vous ayez un compte avec un découvert autorisé de -400€
Et que pour une raison ou pour une autre, un débit vous amène au delà de cette limite, par exemple : Votre solde était de -380€, et un chèque de 30 Euros est débité sur votre compte (ou un prélèvement carte bancaire).
Dans ce cas, votre solde devient (-380€)-30€=(-410€) ce qui vous fait dépasser l'autorisation de découvert de -400€.
Le système de la banque va alors, et ce de façon automatique, grâce à un logiciel, vous prélever automatiquement la somme de 8,20€ pour ce premier dépassement.
Le problème est que la banque ne vous prévient pas. Vous ne savez donc pas que ce débit automatique a été fait sur votre compte. Si vous ne regardez pas votre compte les jours suivants, et que vous avez le malheur de faire des petites dépenses en pensant que votre compte n'est pas encore dans le rouge, à chaque fois qu'un débit va passer sur votre compte, la banque va vous prélever 8,20€ ... Ce qui rapidement va élever le montant de vos frais bancaires à des sommes qui peuvent être très importantes, tant que vous ne consultez pas votre compte et que vous ne réapprovisionnez pas celui-ci, avec l'argent de votre salaire par exemple, ou par l'argent issu d'un crédit.

Maintenant que le problème est exposé, voici un exemple de ce qui peut se passer : l'exemple du 25 mai 2011, issu de ma propre situation personnelle...